‘Le Pays de France’

Revue 'Le Pays de France' du 14 janvier 1915

Revue ‘Le Pays de France’ du 14 janvier 1915

‘Le Pays de France’
‘Le Pays de France’ était une revue mensuelle éditée par le quotidien ‘Le Matin’. A l’origine, elle est destinée à la promotion touristique et son premier numéro sur ce thème paraît en mai 1914 suivi de deux autres numéros en juin et juillet de la même année. Après le déclenchement des hostilités entre la France et l’Allemagne, le périodique va changer sa ligne éditoriale et s’orienter vers la présentation d’articles et de rubriques sur l’actualité du moment : la guerre. A partir de novembre 1914, la parution est hebdomadaire.

Les ruines de Vassincourt

Dans son numéro 13 du 14 janvier 1915 qui porte l’effigie du général Foch en couverture, ‘Le Pays de France’ montre les ruines des villages de Vassincourt et Mognéville après les combats de septembre 1914.

Photos parues dans 'Le Pays de France'

Photos parues dans ‘Le Pays de France’

Les deux premières photographies sur Vassincourt montrent l’intérieur dévasté de l’église.
Le journaliste commente ces photos en ces termes :
« La nef de la petite église de Vassincourt présente un douloureux aspect de désolation; les gravats se sont amoncelés sur le pavé; des obus ont traversé les murs, labourant les parois de leurs éclats. »
« Près du chœur, les pierres du clocher démoli ont traversé les voûtes, brisant les chaises et les bancs : tandis qu’une statue de la vierge, demeurée intacte, se dresse au-dessus de cette dévastation. »

Photo parue dans 'Le Pays de France'

Photo parue dans ‘Le Pays de France’

La photographie du bas de la page 3 montre l’église de Vassincourt et ses abords après la bataille. Les commentaires du journaliste de l’époque :
« Dans ce coin de la Meuse, la bataille a été violente. Du village de Vassincourt, près de Revigny, il ne reste qu’un monceau de ruines : le clocher a été rasé par les obus; la toiture de l’église est crevassée; les maisons que le canon avait épargnées ont été la proie des flammes : on en voit que les murs calcinés. »

* * *

Ce document illustre la violence des combats de la bataille de Vassincourt. Il constitue un témoignage sur la dévastation du village en septembre 1914.

Sources :
– site internet – kaskapointe.fr

Monographie de Vassincourt ?

Vassincourt - 140501 - Monographie 001

« Revigny et ses environs » – Capitaine Moat

Les monographies de communes

Les monographies communales sont des études portant sur les villes et villages de France.

La plupart de ces monographies furent élaborées dans la deuxième moitié du XIXème siècle d’abord sur des initiatives personnelles par des érudits et des historiens locaux appartenant à des sociétés de lettres et d’histoires mais aussi par des curés puis par des instituteurs.

Le 29 décembre 1898, une instruction générale du Ministère de l’Instruction Publique invite les maîtres à rédiger des « monographies communales et scolaires » pour l’Exposition Universelle de 1900. Un plan pour ces monographies était proposé en annexe de l’instruction.

Bien que de qualité inégale, selon les rédacteurs, ces monographies constituent un excellent descriptif de l’état des communes en France à la fin du XIXème siècle. Elles abordent des aspects aussi divers que la géographie, l’histoire locale, le climat, la population, l’administration, l’organisation de l’instruction, la vie économie ou encore la vie des personnes remarquables. Elles donnent, le plus souvent, la liste des maires, des instituteurs et des curés et dressent un aperçu de la vie courante des villes et villages.

Monographie de Vassincourt ?

Il ne semble pas exister de monographie spécifique pour la commune de Vassincourt. Les Archives Départementales de la Meuse ne possèdent aucun exemplaire d’un tel document. Pourtant, il nous paraît difficile d’imaginer que l’instituteur de Vassincourt n’ait pas eu à cœur de respecter l’instruction du 29 décembre 1898 de son Ministère. Peut-être faut-il considérer que cette monographie, si elle a existé, a pu être perdue lors de la destruction du village en septembre 1914.

Plusieurs monographies d’instituteur existent pour les villages environnant Vassincourt. C’est le cas notamment pour Mognéville, Andernay, Bussy-la-Côte ou encore Brabant et Noyer le Val. Toutes ces monographies sont détenues par les Archives Départementales de la Meuse. Une monographie très complète a également était rédigée sur le village de Contrisson mais cette dernière, rédigée en 1896, n’est pas l’œuvre d’un instituteur mais d’A. Prudhomme, professeur départemental d’agriculture de la Meuse.

Enfin, une monographie intitulée « Revigny et ses environs » a été écrite par le Capitaine Moat et publiée en 1876. Cet ouvrage est composé de deux parties; la première est consacrée à la ville de Revigny et la seconde à un certain nombre de villages du canton, parmi lesquels Vassincourt.

Monographie de « Revigny et ses environs »

« Revigny et ses environs » semble donc être la seule monographie de la fin du XIXème siècle qui évoque le village de Vassincourt. Quelques pages y sont consacrées. Après avoir situé le village, fait une description de l’église et cherché à établir les différentes étymologies du nom de la commune, l’auteur développe une hypothèse selon laquelle Revigny et Vassincourt aurait pour origine une cité gallo-romaine appelée « Reviacum ». Il rapporte dans la suite de son exposé un certain nombre de faits, concernant essentiellement le XVIIème siècle, qui lui ont été rapportés par des témoins, le plus souvent indirects, des événements décrits. Peu de sources fiables évoquées dans ce document qui présente cependant l’intérêt d’exposer un certain nombre d’hypothèses sur le village qui peuvent constituer autant de pistes de recherche.