La bataille de Vassincourt

 Du 6 au 11 septembre 1914

Guerre 14 18 - Généralité - Joseph joffre 1915 carnavalet

Le Généralissime JOFFRE

La bataille de la Marne

Début septembre 1914, un mois après le début de la Grande Guerre, la situation de l’armée française est difficile. L’armée allemande n’a cessé de progresser et elle se trouve dorénavant aux portes de Paris. Le 5 septembre 1914, le Généralissime Joffre, commandant en chef des armées, prend la décision de lancer une contre offensive. La bataille de la Marne va s’engager. Sur un front de plus de 300 kilomètres, de Senlis à l’ouest à Verdun à l’est, les troupes françaises et allemandes vont s’affronter dans des combats acharnés, comme celui qui s’est déroulé 6 jours durant autour de Vassincourt.

La région de Vassincourt, un point faible dans le dispositif

A l’est, la IIIème armée du Général Sarrail tient le front de Verdun à Bar-le-Duc. A sa gauche, de Bar-le -Duc à Mailly, se tient la IVème armée commandée par le général de Langle de Cary. A la charnière de ces deux armées, dans la région de Revigny-sur-Ornain, la IVème armée allemande commandée par le Duc de Wurtemberg pousse une offensive pour rompre le front sur un point faible du dispositif. Cette situation explique l’acharnement et la violence des combats qui vont se dérouler, dans cette région et notamment autour de Vassincourt.

6 septembre 1914 – Déclenchement de la bataille

Lorsque la bataille s’engage, c’est le 5ème Corps de la IIIème Armée qui tient le secteur de Revigny. Alors que le plan du Généralissime Joffre prévoyait une attaque française, ce sont les troupes allemandes qui prennent l’initiative. Les villages de Nettancourt et Sommeilles sont perdus, tout comme Noyers qui doit être évacué. Tout au long de la journée, les forces allemandes accentuent leur poussée pour briser la liaison entre les IIIème et IVème Armée. Malgré une défense pied à pied du 5ème Corps, Villers aux Vents, Brabant le Roi, Revigny, Laimont sont abandonnés. Au soir du 6 septembre, les pertes humaines sont lourdes de part et d’autre, le front a reculé et s’établit dorénavant sur la ligne Vassincourt, Louppy-le-Château, Villotte.

7 septembre 1914 – Le 15ème Corps d’Armée en renfort

Au matin du 7, les offensives allemandes redoublent de violence sur la « trouée de Revigny » entre les IIIème et IVème Armées françaises. L’objectif allemand est de réussir une percée qui ouvrirait la route vers Bar-le-Duc et Saint-Dizier. Au centre du dispositif, le plateau de Vassincourt est un enjeu déterminant. Le 15ème Corps composé de soldats originaires du sud de la France, soustrait par Joffre à la IIème Armée, vient renforcer la IIIème Armée du Général Sarrail. La 29ème Division prend position à l’ouest de Vassincourt entre Couvonges, que ses bataillons de chasseurs occupent le soir, et Véel. Toute la journée, le 5ème Corps, qui se repositionne à l’est, entre Vassincourt et Villotte, subit une pression considérable des troupes allemandes et un bombardement intense. Vassincourt est disputé avec acharnement mais doit être abandonné par les troupes françaises au soir de cette journée.

55 - Vassincourt - Eglise après la bataille de la Marne 02

L’église de Vassincourt après les combats

8 septembre 1914 – Première offensive du 15ème Corps

Les deux Divisions du 15ème Corps (29ème et 30ème) sont maintenant complètement en position et prennent l’offensive. Dès le matin, la 29ème attaque à l’ouest de Vassincourt vers Revigny. L’offensive est un échec et la division reprend position au sud ouest de Vassincourt dans les bois de Couvonges. Dans l’après midi du 8, la 30ème Division progresse dans la vallée de la Saulx et se positionne devant Mognéville vers 23 heures. A l’est de Vassincourt, le 5ème Corps est en difficulté sous des bombardements puissants et doit céder du terrain en se repliant vers Louppy-le-Petit et Lisle-en-Barrois.

9 septembre 1914 – Nouvelle offensive des 5ème et 15ème Corps

A 3 heures du matin, le 9 septembre, le 15ème Corps, appuyé à sa droite par le 5ème Corps, reprend l’offensive en direction de Vassincourt. Les combats sont meurtriers. Sous un duel d’artillerie intense, attaques et contre-attaques se succèdent. Au soir, le village de Vassincourt est en flamme, les troupes françaises qui ont légèrement progressées, enserrent Vassincourt et ont pris Mognéville à l’ouest.

55 - Vassincourt - Rue Haute après la bataille de la Marne

La rue haute ravagée

10 septembre 1914 – Le 15ème Corps poursuit son offensive

Le 10 septembre, le 15ème Corps poursuit son offensive. A l’ouest, la 30ème Division progresse, dans la vallée de la Saulx, en direction de Contrisson, dépasse Mognéville et arrive aux abords d’Andernay. Autour de Vassincourt, les combats sont toujours aussi acharnés, la progression est moindre et les Allemands qui tiennent toujours, ont mis le feu au village.

11 septembre 1914 – Prise de Vassincourt

Le 11 au matin, les patrouilles françaises constatent que l’ennemi a abandonné ses positions dans Vassincourt. Vers 13 heures, les troupes françaises entrent dans le village complètement détruit et brûlé. Le spectacle est désolant, pas une maison intacte, des cadavres français et allemands jonchent le sol et remplissent les tranchées Les troupes du Duc de Wurtemberg battent en retraite.

55 - Vassincourt - Cimetière militaire après la bataille de la Marne

Cimetière militaire provisoire après la bataille

12 au 14 septembre 1914 – La retraite allemande

Dans les jours suivant la prise de Vassincourt, la retraite allemande se confirme. Le 12 septembre, le 15ème Corps reprend Revigny. Les jours suivants, placé dans le dispositif entre les 6ème et 5ème Corps, il contribue à la poursuite des troupes allemandes vers l’Argonne.

Publicités

2 réflexions sur “La bataille de Vassincourt

  1. Pingback: 1914 – Les ravages de la bataille – Vassincourt

  2. Pingback: Il y a 100 ans… le 24 septembre 1914 | Vassincourt

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s